Ce matin visite de l’usine Belaz. Ils fabriquent des camions énormes destinés aux mines et carrières depuis 1948.

Un bus électrique va nous véhiculer et c’est juste pour nous deux.

Arrivée devant les deux premiers engins : charge utile de 450 tonnes à gauche et 360 tonnes à droite

C’est vraiment démesuré

Vue depuis la plateforme de pilotage. C’est haut, très haut…

Geneviève près du poste de conduite

que voici

Mise à l’échelle : Geneviève mesure 1,67 mètre 🙂

Le bas du pare-choc est à deux mètres du sol

Comme chez Belarus, l’avenue principale avec les portraits des salariés récompensés cette année sur les 10000 que compte l’entreprise sur ce site

Avant de partir, une petite collation. Vous noterez la forme du biscuit 👍

La visite est terminée. Petite photo avec la guide plus les deux interprètes francophones, 3 personnes rien que pour nous deux. Le bonheur 🙂

Les grilles de clôture de l’entreprise comportent de multiples blasons métalliques dont voici un exemplaire

La route qui nous mène maintenant au village de Stoudenka où se trouve les monuments commémoratifs de la guerre napoléonienne de 1812. Ce village se trouve au bord de la Bérézina.

En novembre 1812, les russes attendent l’empereur dans la ville de Baryssaw afin de bloquer la Grande-Armée et l’anéantir. Napoléon décide de faire une opération de diversion afin de permettre le franchissement du fleuve 15 km en amont. Il ordonne la construction de deux ponts. Dans la nuit du 28 au 29 novembre, la plupart de l’armée traverse la Bérézina. Malgré de très lourdes pertes qui donnent sa triste réputation à cette bataille l’armée française échappa à la manœuvre d’encerclement russe. Au milieu de la défaite de la campagne de Russie, la Bérézina fut une réussite pour l’armée napoléonienne.

Les monuments commémoratifs.

Notre Napoléon !!!

La Bérézina, si bucolique

Une belle maison du village de Stoudenka

Notre bivouac du soir sur le parking du mémorial de Khatyn que nous visiterons demain.

Un commentaire
Répondre à BOUCHE Jean-Marc Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.