Ce matin nous prenons la direction de Iantarny qui est la capitale de l’ambre.

C’est une petite ville côtière dont le nom est tiré du mot russe Yantar “ambre” en russe. A l’époque de la Prusse, la ville s’appelait Palmnicken. A partir de 1827, le village se développa avec l’exploitation industrielle de l’ambre.

Après la guerre, le village fut repeuplé par des russes, des biélorusses, des ukrainiens et des tatars. L’accès à la ville resta interdit aux étrangers jusqu’en 1991 à cause de son emplacement stratégique et de l’activité minière.

Au bord de la route, nous découvrons un pylône électrique qui a été transformé en mascotte de la coupe du monde de football de 2018. Ils ne manquent pas d’idée les russes 😊

La route se poursuit ensuite avec beaucoup d’arbres en bordures qui nécessitent une grande vigilance, en particulier lors des croisements, car de nombreux arbres sont très inclinés au dessus de la chaussée et vu leurs tailles, ils ne risquent pas de souffrir si nous les touchons. Nous si … 😥

Nous arrivons au bord de la mer baltique

Ça souffle fort !

Une passerelle en bois de près d’un kilomètre de long, financée par l’Europe et la Russie, permet de parcourir la lagune qui s’est créée entre la falaise et la dune à l’arrière de la plage.

Une petite faune aviaire est présente sur la lagune

Chez les canards colvert, le mâle est plus beau que la femelle 🤣🤣🤣

Ensuite direction le musée local consacré à l’ambre et son extraction

L’ambre est en fait de la résine de conifères fossilisée

On y trouve parfois des plantes, des insectes, de petits reptiles …

Ensuite découverte de la carrière qui produit 90% de l’ambre au niveau mondial.

D’une profondeur de 65 m, la mine a atteint une production de 300 000 tonnes par an. 25% de l’ambre extrait est consacré à la fabrication de bijoux. Le reste est transformé pour être utilisé dans la soudure, la peinture et la médecine.

Plus de 300 couleurs caractérisent l’ambre de la Baltique. L’ambre blanc est le plus rare… donc le plus cher 😊 !

De puissantes machines comme celle exposée ici manipule chaque jour des centaines de tonnes de minerai

Les chercheurs d’ambre

Marc veut m’offrir un bijou en ambre 😊

Belle moisson mais … le bijou va être tout petit 🙄

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.