Un dernier regard sur le lac et le barrage d’Aguilar de Campoo. Le soleil aurait dû être là ce matin pour illuminer ces belles couleurs orangées… tant pis 😢 !

Le lac présente une belle surface. Il a une capacité de 247 hectomètres cubes et plus de 55 km de côtes.

Sous les eaux, se trouvent submergés quatre villages et quand le niveau de l’eau baisse, on peut voir un pont médiéval et l’église de Cenera.

Les travaux de construction ont commencé dans les années 50 et il a été inauguré en 1963. Au sommet du mur de soutènement, se trouve un mirador depuis lequel nous avons pris quelques photos.

Au pied du barrage, il y a un espace vert sur lequel sont exposées les pièces de la turbine utilisées dans ce barrage et le système de fermeture du déversoir.

Nous n’allons pas vers le beau temps les sommets sont bien enveloppés de nuages mais cela donne de belles lumières

Mince… la pluie 😩

Vous ne remarquez rien au sol ? Nous sommes passés d’une route étroite et mal goudronnée à une route plus large et un beau revêtement. Et pourquoi cette différence me direz-vous 🧐 ??? Nous venons de quitter la région Castille y Leõn et nous sommes entrés en Cantabrie. Petit quizz… quelle est la région la plus riche 🤔 ?? La réponse n’est pas facile 😜.

La route qui mène à Fuente Dé est très belle

Nous approchons Fuente Dé. On voit les petits points des cabines du téléphérique, que nous emprunterons, dans les nuages.

Notre bivouac du soir face à la montagne.

2 Commentaires
Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.