Ce matin visite de la petite ville de Djúpivogur (360 habitants) et en particulier de son port

plutôt orienté vers la pêche de la langoustine avec ce type de casier

Il y a aussi un petit musée qui ressemble un peu à un marché aux puces tellement la diversité des objets présentés est importante

Nous reprenons ensuite la route n°1 vers l’Est puisqu’il faut commencer à penser au bateau à prendre pour rentrer. Heureusement, les fjords nous offrent de belles vues

Une petite pause à la cascade Sveinsstekksfoss

Sur la route, le ciel assez encombré nous offre de beaux contrastes

Nous arrivons au village de Fáskrúðsfjörður qui fut fondé par les marins-pêcheurs français à la fin du XIXème siècle. Les plus anciennes rues du village portent des noms français et un petit musée retrace la vie difficile des marins de cette époque

Un cimetière leur est dédié à proximité de la ville

Nous poursuivons la route vers Reyðarfjörður, petit village de 1090 habitants, qui accueille une énorme usine d’aluminium qui produit 940 tonnes d’aluminium par jour grâce à l’hydro-électricité produite à bas coût par l’installation gigantesque de Kárahnjúka (690 MW) située à 75 kilomètres de là

La route 96 qui longe le fjord se transforme par moment en piste

avant de rejoindre la route 92 qui permet de remonter vers Egilsstaðir

Nous la quitterons rapidement pour prendre la piste 953 pour découvrir le fjord Mjóifjördur

Cette piste nous fera tout d’abord monter vers les nuages

puis rouler dans ceux-ci

avant de redescendre vers la mer un fois le col passé

et nous offrir un nouveau bivouac de rêve !!!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.