Ce matin, nous découvrons depuis notre bivouac le volcan Hekla qui conserve une coiffe de nuages sur son sommet

Nous redescendons vers la vallée

Une très belle rivière coule près de la route que nous empruntons

La piste F26 est en cours de réfection, aussi une parallèle a été créée, ce qui simplifie bien les travaux

Le volcan Hekla se dissimule toujours à nos regards

Nous arrivons à Afangagil

Nous partons ensuite en balade à travers des paysages toujours aussi beaux et variés

Geneviève est fascinée par ces grandes étendues de sable noir

Belle vue sur le volcan Hekla qui est donné comme le prochain volcan qui devrait “animer” l’Islande, voire l’Europe …

Bloc d’un aspect très particulier avec ses excroissances et sur laquelle nous vous donnerons plus d’informations lorsque nous aurons consulté notre géologue préféré, Arnaud GUERIN

Dans certaines failles de la lave, la végétation est étonnamment variée et développée

Déjeuner au soleil, seuls au bout de cette piste sans issue

Tout savoir sur le volcan Hekla. La dernière éruption date de 2000 et il y en a une en moyenne tous les dix ans … Oui oui, vous comptez bien !!!

Nous partons ensuite à l’ascension de l’Hekla par une belle piste

et nous arrivons et nous arrêterons à l’avant dernier parking, le dernier nous semblant peu accessible pour nos camions (nous ne verrons passer qu’un gros 4×4 islandais). La vue est très belle

Puis c’est la descente vers la vallée

Nous prenons ensuite une très belle piste indiquée par Philippe PATAY, piste qui ne figure pas sur les cartes routières achetées cette année

Beauté que Geneviève ne résiste pas à photographier sans cesse

La piste se poursuit vers la F208

F208 que nous rejoignons en direction de Landmannalaugar

Coulée de lave dans le lac Frostastadavatn qui est assez étendu

Arrivée sur le site de Landmannalaugar qui est assez fréquenté

mais on comprend pourquoi en voyant les montagnes juste en face

Direction les bains chauds

qui sont très fréquentés à cette période

La température de l’eau à proximité de la zone de “baignade” génère des proliférations d’algues et de mousses aux couleurs étranges

Notre bivouac du soir

avec une très jolie vue pour s’endormir, malgré le terrain de camping à proximité

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.