Après la très belle animation aerienne du meeting de la Ferté-Alais, nous voilà au cœur du plus grand parc forestier clos d’Europe (environ 50 km2 ceint par un mur de 32 km de long), où se trouve le château de Chambord. Il s’agit du plus vaste des châteaux de la Loire. Chambord est le seul domaine royal encore intact depuis sa création.

Château fortifié des comtes de Blois de la fin du Haut Moyen Âge au Xème siècle, le Château de Chambord se transforme en un château de chasse sous le règne de François 1er. Il n’y habitera que 42 jours en 32 ans de règne. A sa mort en 1547, les travaux ne sont pas terminés. Chambord se révèle trop éloigné des lieux de séjours habituels de la Cour et il faudra attendre l’avènement de Louis XIV pour que soit achevé le projet de François Ier.

Le château de Chambord à joué un rôle important pendant la dernière guerre mondiale. Dès le début de la guerre, le château de Chambord devient le centre de triage des trésors des musées nationaux de Paris et du Nord de la France. Ainsi, dès le 28 août 1939, la Joconde part pour Chambord, accompagnée de 50 autres tableaux exceptionnels. Ce sont 37 convois, et 3690 tableaux qui quittent ainsi le Louvre pour Chambord, puis vers des refuges situés plus au sud. En 1981, le domaine est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

A peine arrivés, nous en profitons pour aller découvrir ce beau château.

Après cette première découverte sous le soleil, nous décidons d’y retourner de nuit. Nous assistons à une féerie de couleurs… du bleu, du blanc, de l’orange…

Après ce beau spectacle de lumières, il est presque minuit… l’heure d’aller se coucher 😜

Le lendemain matin, nous partons pour une visite guidée du château. Une partie est en cours de restauration. Beau mecano 😏

L’escalier à double révolution. Si le château de Chambord est éblouissant, c’est en grande partie grâce à cette œuvre architecturale originale signée Leonard De Vinci. Avec ses deux vis imbriquées, l’escalier permet à deux personnes de l’emprunter en même temps sans jamais se croiser. Cette invention permettait au roi d’emprunter l’escalier sans forcément croiser sa cour. Malheureusement, Léonard De Vinci ne verra jamais son chef d’œuvre puisqu’il décédera peu de temps avant le début des travaux de construction du château. En cette période de pandémie, l’escalier à double révolution va permettre, ô merveille, d’appliquer à la lettre les principes de distanciation physique 😜 !  Les visiteurs montent par une volée et  descendent par une autre : aucun risque !

Les grandes pièces intérieures très épurées.

Le théâtre de Molière

Un petit tour sur les toits d’où il est possible d’admirer de près la magnifique tour-lanterne du château.

Vue sur les écuries créées par le maréchal de Saxe qui reçut le château de Chambord des mains de Louis XV en récompense de ses exploits militaires.

Vue sur les jardins à la française

Dernière vue sur le château avant de reprendre la route.

Notre bivouac au bord de la Loire.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.