Ce matin nous quittons Vassili et son épouse Natacha qui nous a régalés pendant un jour et demi.

Avant de partir, nous faisons le plein d’eau. Voici l’état du filtre après le plein ( à l’origine le filtre coton est blanc 😩)

D’où l’intérêt de filtrer déjà au remplissage 😉

Arrivée à Minsk après 70 km de route facile.

Une mission importante nous attend : faire notre enregistrement auprès des services de l’immigration. En effet, il est précisé dans les guides touristiques et sur le site de l’ambassade de Biélorussie que nous devons nous enregistrer auprès des services de l’immigration tous les 5 jours…ce que nous avons fait 2 fois depuis notre arrivée en allant sur le portail dédié à cet effet. Sauf que lors de notre 3eme enregistrement, notre demande a été refusee…oups !!

Nous allons donc avec Jean-Marc nous mettre en règle avec l’administration Biélorusse. Voici la salle d’attente avant que nous rentrions dans le bureau par la porte à gauche.

Et là nous apprenons avec surprise que notre première inscription réalisée le 25 juillet était suffisante et que les tentatives suivantes ont tout annulées…😭 et qu’il fallait donc tout recommencer 😱. Après multiples coups de tampons et signatures ainsi que la modique somme de 25 euros…Nous voilà en règle avec l’administration Biélorusse 😊.

La conclusion de tout cela est qu’il suffit de faire une seule inscription sur le portail du ministère de l’immigration biélorusse en précisant les dates exactes du séjour pour être en règle et gratuitement !!!

Sur le bâtiment il est écrit : Minsk ville héroïque. Ce titre honorifique a été accordé aux villes d’Union soviétique dont les habitants ont héroïquement défendu leur patrie au cours de la Grande Guerre patriotique (Seconde Guerre mondiale) de 1941 à 1945. Il a été décerné à douze villes d’URSS (Léningrad, Odessa, Sébastopol, Stalingrad, Kiev, Moscou, Kertch, Novorossiisk, Minsk, Toula, Mourmansk, Smolensk) ainsi qu’à la forteresse de Brest-Litovsk qui a reçu le titre équivalent de « forteresse héros ». Cette distinction pour une ville correspond au titre de Héros de l’Union soviétique pour les individus.

L’hôtel Planeta qui acceptera après une longue réflexion de nous accueillir sur le parking situé à l’arrière du bâtiment. Ouf, car il n’y a pas beaucoup de solutions pour nous sur Minsk. Le support et l’obstination de Jean-Marc nous auront bien aidés.

Une découverte dans un bâtiment proche de l’hôtel : l’arrière d’un distributeur de billets, nous n’en avions jamais vu. Celui-ci est accessible au public. Quand on vous dit que la Biélorussie est un pays sûr 👍

Première sortie en ville

L’opéra-théâtre

Le cirque

La maison des syndicats.

Les locaux du KGB toujours opérationnels

L’art sculptural conserve une certaine tendance

Dans le bureau de poste, une vingtaine de cabines téléphoniques et des PC pour accéder à internet

Une pâtisserie confiserie

Une librairie. Il y a de la place contrairement à celles de France…

Retour au camion. Les immeubles alentour sont éclairés et le résultat est assez joli, même si le rendu sur la photo n’est pas top

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.