Nous quittons notre bivouac dans le parc de Terelj

Notre camion a fait une énorme ornière sur la piste rendant le passage très délicat.

Une marche arrière et un dégonflage des pneus s’imposent

Il faut reboucher l’ornière pour permettre le passage du camion mais aussi pour les habitants qui empruntent cette route quotidiennement.

Les joyeux cantonniers

Nouvelle tentative

Le passage est étroit mais ça passe !!

Le paysage est très verdoyant

Nous traversons des villages. En hiver, la vie doit y être très rude.

Des yacks

Notre premier plein d’eau dans une maison d’eau. Un peu de bricolage s’impose sous le regard interrogatif 🤨 du villageois en charge de la maison d’eau

D’autres habitants viennent y faire leur plein. Cette petite fille attend sagement son papa dans la voiture.

Fabienne est la responsable en chef des tuyaux . Ils ne doivent surtout pas traîner au sol. Vous comprenez bien pourquoi 😊 ?

C’est un point d’eau y compris pour les animaux.

Le plein d’eau est fait et cet habitant rentre avec ses enfants en moto et sans casque 😜

Marc donne au responsable de la maison d’eau une petite Tour Eiffel. Le m3 d’eau nous est revenu à 70 cts d’euros…

Il s’empresse de la mettre à son porte-clefs

Sur la route , nous croisons des camions avec des chargements impressionnants.

Un pilone électrique surprenant

Nous voilà arrivés à notre bivouac du soir. Tom se fait attaquer par un rapace mais on est là pour le protéger 😊

Petite balade du soir au soleil couchant. Les lumières sont magnifiques.

Le 3 juillet – Journée off et nous en profitons pour nous promener à travers ces beaux paysages. Nous verrons plein de vautours.

Demain, nous irons visiter le monastère de Manjusri.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.