On nous avait tellement parlé des îles des Wadden que nous n’avions qu’une envie… y aller ! Chapelet d’îles situé entre la mer du Nord et la mer des Wadden. Cinq d’entre elles sont habitées. Il s’agit d’un ancien cordon littoral de dunes d’origine éolienne qui s’étendait jusqu’au Danemark.

Le 17 juillet – Première escapade sur l’île d’Ameland : C’est une île allongée d’environ 5 800 ha pourvue de grandes dunes, de belles plages de sable sur la mer du Nord et de bois. La traversée se fait en bateau, durée 45 mn.

Découverte des beaux paysages en vélo. Il y a une réserve naturelle où nichent de nombreux oiseaux mais malheureusement nous n’avons vu que des mouettes et des goélands…cela nous a permis de faire une belle balade au sein de la réserve

Des belles plages de sable

Il y a plein de pistes cyclables et nous utilisons pour la première fois, nos vélos tout neufs …

Il y a également de belles maisons

Après l’effort…un peu de repos et de réconfort …rien de tel qu’une bonne glace et une bière bien fraîche !!!

un copain surprise…sur le guidon du vélo !

Après cette belle journée sur l’île d’Ameland, nous reprenons la route pour notre prochaine destination : l’île de Texel que nous visiterons demain. Nous franchissons la digue du Nord (Afsluitdijk). Elle relie La Frise à la Hollande Septentrionale. La construction a commencé en 1932 et s’est achevée en 1965. Actuellement, des travaux de consolidation sont en cours.

Petit texte explicatif en …français ce qui est très rare ! Rien n’est prévu pour les touristes : aucune traduction des informations touristiques, ni menu ne serait-ce en anglais… Parfois en allemand (car il y a beaucoup de touristes allemands) et encore… Ils ont encore quelques progrès à faire à ce niveau-là !!

Ce soir nous dormirons sur le parking du musée de la Marine à Den Helder, port de départ pour l’île de Texel

le 18 juillet – l’île de Texel

la traversée est rapide, à peine 1/2 heure et nous voilà arrivés ! L’île de Texel est la plus grande île des Wadden. Elle est longue de 24 km et large de 9 km. Elle possède moins le caractère véritable d’une île car il y a beaucoup plus d’infrastructures routières et de circulation que sur l’île d’Ameland mais, dès que nous prenons les chemins de traverse nous sommes presque seuls au monde !!

Texel est l’île des Oiseaux ce qui en constitue le plus grand intérêt. Environ 300 espèces y vivent. C’est un éco-système qui leur convient à merveille : dunes, étangs d’eau douces, marais, la mer…

Et toujours à vélo…

Geneviève découvre la Kriek (bière à la cerise)…c’est très bon… On en a repris une deuxième mais que nous nous sommes partagés !! Il faudra reprendre les vélos après …

Et c’est reparti, direction le port pour reprendre le bateau

Au loin, l’île de Texel et ses plages de sable blond

Ce soir, bivouac sur un parking dans la banlieue d’Haarlem, endroit très bucolique près d’un beau canal et des chevaux. Vue sur un vieux moulin datant de 1701

Demain, journée off car Marc a du travail …et oui, il faut bien qu’il travaille encore un peu… Et moi, j’en profite pour mettre à jour le blog. Jeudi, nous partirons à la découverte d’Amsterdam.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.