Point de situation : depuis notre départ de Nancy, déjà un peu plus de 5500 kilomètres parcourus, et on ne les a pas vus passer (en dehors de la montée au port de départ au Nord du Danemark). Il en reste encore à peu près autant !

Ce matin nous sommes passés au marché local de Reykjavik qui se situe dans les anciens entrepôts à charbon sur le port. Beaucoup de choses en alimentaires et non alimentaires. Nous en avons profité pour acheter du poisson à des prix tout à fait corrects. Malheureusement, nous avons oublié de faire des photos du lieu … En retournant aux camions, nous avons découvert cette attraction momentanée mise en place par un des opérateurs téléphoniques islandais. Toute une rue en légère pente est bloquée et un immense tapis plastique (estimation 100 mètres) avec un filet d’eau permanent (chaude bien sûr, nous sommes en Islande !!!) permet de faire de longues glissades.

Ensuite nous quittons la capitale vers le sud par l’autoroute qui mène vers l’aéroport international de Reykjavik (Keflavik) et qui traverse d’immenses champs de lave

Arrivée au phare de Gardur

Les vieux bateaux servent toujours de déco

Certains voyagent avec des engins originaux comme celui-ci par exemple. La position pour rouler a l’air assez confortable

Ensuite, bien qu’il ne soit pas tard, direction le camping de Sandgerdi pour le bivouac de ce jour. Nous avons en effet un petit paquet de lessive à faire, alors … Il y a de la place et on se pose pas loin du chalet qui abrite machine à laver et sèche-linge.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.