Ce matin nous partons à l’ascension de la Rhune. Il fait très beau.

La Rhune est située à la frontière entre l’Espagne et la France. Son altitude est de 905 mètres.

Un petit train existe depuis 1924. Il s’agit d’un train à crémaillère partant du col de Saint-Ignace (169m). Nous l’emprunterons pour la descente.

Le garage pour les deux trains en service. Ils se croisent à mi-parcours. Vitesse moyenne 8 km/h, pente 25%.

Les aiguillages sont très spécifiques et pas tout à fait faciles à comprendre

Nous prenons le sentier qui va nous emmener au sommet.

La végétation est très variée.

Compte tenu de la position stratégique des lieux, Napoléon 1er avait fait construire ici une redoute de défense et d’observation en 1813. Il reste quelques vestiges.

Au fur et à mesure de notre montée, nous pouvons admirer un paysage magnifique.

Nous croisons des chevaux en liberté

La végétation est changeante. Nous traversons une petite forêt

La pente est rude par moment…

Des étendues de fougères qui donnent cette belle couleur rouille

Les rails du petit train… on approche du sommet.

Enfin… le sommet 😜 !!! Ça nous change de nos 56m de dénivelé positif 🤣🤣🤣…

Le site nous offre une vue dégagée à 360° sur le Pays basque, les Landes et l’océan Atlantique. Au loin nous voyons même les sommets enneigés.

Comment interdire avec humour une pratique touristique 😉

Une bien jolie petite vache

A l’affût des vautours fauves

Nous attaquons la descente… en petit train. C’est plus reposant et très pittoresque !

Après 30 mn de descente, nous voilà de retour au camion pour une petite promenade avec Tom 😜!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.