Aujourd’hui, balade un peu particulière puisqu’elle se déroule sur des passerelles et escaliers en bois le long du Rio Paiva.

Prêt pour l’aventure 😜 !!!

En cherchant un peu, vous trouverez sur les 2 photos ci-dessous notre bivouac d’hier soir, et de ce soir car nous y resterons deux nuits. Il est tellement tranquille 👍

Nous retrouvons le pont suspendu de la veille, mais par l’autre côté.

On redécouvre la jolie géométrie de la structure.

Nous poursuivons notre chemin sinueux et vertigineux 🤣🤣

Escaliers, passerelles, ponts suspendus épousent la topographie granitique, grimpent de plages fluviales en crêtes, permettant d’observer de nombreuses espèces sans déranger : couleuvre à collier, cincle plongeur, martin pêcheur, ou encore une centaurée pourpre endémique. Sanctuaire écologique, le géoparc d’Arouca est classé à l’Unesco pour son patrimoine géologique.

La structure est bien arrimée à la roche

Un autre pont suspendu

Même plus peur 😜 !

On terminera la balade (8645 mètres hors marche d’approche) avec les premières gouttes de pluie. Le retour au bivouac se fera en taxi.

3 Commentaires
  1. Plus de vertige c’était bien le Porto avec son effet secondaire.
    Bon bivouac sur la crete qui domine la vallée.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.