Le camping étant situé à 8 km de Porto, nous avons le choix entre le bus (50 mn de trajet, un bus par heure environ, 4€) et Uber (15 mn, entre 5 et 10 minutes d’attente max, 8€). Le choix est simple… ce sera Uber pendant tout notre séjour 😜.

Un peu d’histoire… Porto serait à l’origine de la création du Portugal. Au Moyen-Age, avec l’essor de la ville, se développe une seigneurie féodale qui, au fil du temps, se fait appeler « Portugal ». Le comté de Portugal va du Minho au Douro. Porto fait partie du royaume de Castille depuis le début du XIème siècle. En 1096, Alphonse VI de Castille l’octroie à sa fille naturelle Thérèse, mariée avec Henri de Bourgogne. Leur fils, Alphonse Henri, devient le premier souverain portugais !

Allons à la découverte de cette ville connue pour la commercialisation du vin de Porto, ses monuments, sa gastronomie, et ses ponts sur le fleuve Douro !

La ville est construite sur une colline et pendant les 3 jours que nous allons consacrer à sa découverte, nous allons beaucoup monter et descendre 🤪 !

Les bâtiments sont aglutinés les uns contre les autres ce qui donne beaucoup de charme

A Porto, il ne faut pas avoir peur d’avoir un vis-à-vis !

Beaucoup de façades sont décorées avec des azulejos et le rendu est assez joli

Et on attaque les visites d’église (et il y en a, aussi belles les unes que les autres) avec la cathédrale de Porto qui date du XIIème siècle.

Puis visite du cloître attenant

La salle du trésor comporte une partie art sacré

et pour finir la salle capitulaire avec son plafond à caissons peint qui date de 1737

On poursuit avec deux autres églises qui se touchent, celle du Tiers Ordre de Saint François à gauche, et celle de Sao Francisco sur la droite.

Tout d’abord celle du Tiers Ordre de Saint François.

Avec la visite du Trésor

La salle de réunion du clergé

Les statues prêtes pour les processions

La crypte (catacumbas) recèle un panthéon où reposent les dépouilles de frères franciscains du monastère et de nobles.

Puis l’église Sao Francisco. La sobriété de la façade contraste avec l’opulence de l’intérieur. En effet, cet Ordre est devenu très puissant au 17ème siècle et s’est vu octroyer de nombreux privilèges et biens matériels. La décoration baroque envahit l’intérieur de l’église. Les autels, les murs, les voûtes disparaissent sous un foisonnement impressionnant de boiseries sculptées et dorées. Cette richesse choqua tellement le clergé que l’église fut fermée au culte…

On retourne sur les bords du Douro où de nombreux bars sévissent. C’est le week-end et l’ambiance y est très festive.

Le pont Luiz I réalisé par Théophile Seyrig, disciple de Gustave Eiffel, réalisé entre 1881 et 1886. Il est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le niveau inférieur est routier et piéton, le niveau supérieur est ferroviaire et piéton. C’est amusant de voir passer des trains dans les deux sens au milieu des piétons…

Vue sur le Douro depuis le pont, Porto est sur la droite, Vila Nova de Gaia est sur la gauche.

Le monastère Da Serra do Pilar date du XVème siécle.

Vue de nuit sur l’église dos Clérigos

et sur la Torre dos Clérigos. Cette tour servait d’amer aux marins dans le passé car elle domine toute la ville.

Notre première journée de visite s’achève là 😊. Nos jambes et nos pieds ont découvert aussi que Porto est une ville qui se découvre aussi bien en haut qu’en bas 😜.

2 Commentaires
Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.