Notre dernier journée sera consacrée à la rive gauche du Douro, une balade en bateau sur le fleuve, et une visite de cave. Nous commencons par monter au monastère de Serra do Pilar, que nous ne pourrons pas visiter pour cause de travaux.

On se consolera avec une belle vue sur la rive droite (Porto) et sur le pont Luiz I.

Sur ce pont, même les escaliers de service sont harmonieux.

Porto est quand même une ville verte et cela se voit, y compris au sol 🙂

Bien que nous soyons début octobre, quelques fleurs sont encore présentes

Compte tenu de la dimension verticale de la ville, différents moyens de locomotion sont proposés aux habitants dont un funiculaire à pente variable juste au pied des anciens remparts

Un astucieux système maintien le sol à l’horizontal parfait pour le confort des passagers

Il est aussi possible d’utiliser un télécabine sur la rive gauche du Douro

ou plus classiquement un ascenseur avec passerelle d’accès

La ville est en travaux un peu partout (on a dénombré au moins une quinzaine de grues) et certaines entrent en concurrence avec la Torre dos Clerigos.

Six ponts d’architecture différente et remarquable assurent la liaison entre les deux rives du Douro

A Vila Nova de Gaia, les rues ne sont pas plus larges qu’à Porto ! Cette ville abrite le centre mondial de production de porto.

C’est parti pour une petite découverte en bateau. Nous découvrons les ponts dans toute leur esthétique.

Le dernier pont avant l’océan Atlantique

Sur le retour, nous pouvons apprécier les très belles façades des maisons.

De retour sur le quai, une spécialité que nous ne testerons pas : les acras de morue au fromage 🤢 mais il y en a une qui se laissera tenter avant la fin du séjour 😜…

La boutique est très belle.

Balade sur le quai qui fait face à Porto

Et petit moment de repos car au bout de 3 jours, on commence à fatiguer 🥵

On enchaîne avec un incontournable : La visite d’une cave de porto. Ce sera chez Burmester.

14300 litres de tawny dans ce foudre

Une multitude de variétés existe et chaque maison a ses secrets de fabrication qui résident essentiellement dans les assemblages et le vieillissement.

Nous aurons bien sûr droit à une petite dégustation de porto blanc et de tawny rouge.

Dernière vue de Porto que nous quitterons demain matin.

Pendant ces quelques jours que nous avons passés à Porto, nous avons parcourus 39,39 km ce qui correspond à 54 420 pas 😜

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.