9 juin, nous quittons ce bel endroit et leurs charmants hôtes vers 10 heures. Nous avons été les saluer avant de poursuivre notre route.

La végétation change…

Irkoutsk, 1514 km !!! On y est presque… 😜 !

Une menuiserie… Elle pollue un peu ! Ce n’est rien par rapport à d’autres industries de la région comme le pétrole et le charbon… Un nuage de pollution recouvre Kemerovo 😨

Petit bivouac au bord d’un étang et petite visite chez la coiffeuse 😀

Et séquence séduction…. chaussettes et sandalettes 🤪

Vers 4 heures du matin, Jean frappe à notre porte pour nous demander de présenter nos passeports à la police.

Après un échange sympathique, nous apprenons que nous sommes dans une zone de pêche réglementée et qu’il est interdit de pêcher sans autorisation. Rassurés, les 2 collègues nous invitent à boire de la vodka … à 4h du matin !!! Comme nous n’étions pas en bouche 😜, nous avons décliné gentiment leur invitation !

10 juin, nous poursuivons notre route.

Nous savons maintenant pourquoi la Transsibérienne est en travaux sur de si longs tronçons !!! La Fédération de Russie a instauré une taxe pour les poids lourds. Celle-ci sert à financer la réfection des routes … bonne idée non ?? Ça ne vous rappelle pas une certaine eco-taxe 😜 …?

Les km défilent les uns derrière les autres et il commence à faire faim !!!

Nous avons perdu nos amis routiers 😭 pour la pause déjeuner. Nous avons loupé le point d’arrêt 🤪 .Nous nous sommes arrêtés dans un petit routier 😋…. pour nous consoler !

Comme nous ne serons pas à Irkoutsk ce soir car il reste encore plus de 1000 km à faire 😜… nous cherchons un endroit pour passer la nuit.

Nous avons trouvé un terrain de sport près de la forêt

Avec une petite rivière à proximité

il fait très beau et chaud nous en profitons pour dîner dehors en prenant tout de mêmes des précautions… les moustiques ne sont jamais très loin 😅 !!!

Des jeunes garçons qui campent un peu plus loin avec leurs parents nous offrent une bouteille d’eau gazeuse, une grande bouteille de bière et des petites confiseries. Pour les remercier, nous leurs donnons un ballon de foot marqué France.

La convivialité des russes ne s’arrêtera pas là …

11 juin. L’endroit est tellement agréable que nous décidons de partir après le déjeuner.

Nous voyons arriver des minibus avec des jeunes garçons en uniforme…

Le chef de ce petit bataillon vient nous voir et nous propose une séance photo tous ensemble… amitié franco-russe !!! Ils nous invitent à partager leur déjeuner.

Les jeunes russes doivent faire durant leur scolarité 5 jours de service militaire, tous les ans à partir du collège et jusqu’à la dernière année de lycee. Ensuite, ce sera le service militaire.

Comme nous l’a expliqué le responsable du groupe, les russes sont très patriotes.

Les voilà, ils arrivent

Le responsable du groupe porte fièrement le drapeau de la Fédération de Russie

Séance photos

Avec les plus jeunes. Ce sont trois d’entre eux qui sont venus nous voir hier soir

Nous quittons ce bel endroit en saluant les 2 jeunes gardiens… armés ! Nous ne savons pas si les fusils sont chargés …

Sur les conseils du responsable,

nous allons faire plein dans un village à proximité.

Nous sommes très bien accueillis par les villageois. Pendant que les hommes font le plein, nous sommes invités à voir un spectacle d’enfants

Quelques photos avec Vladimir et Elena

Ils sont très fiers de nous montrer leur village. Après ce moment d’échanges très sympathiques, nous prenons la route pour quelques km et notre bivouac du soir.

3 Commentaires
  1. Tu n’as donc pas confiance aux coiffeurs russes Geneviève ?
    Une question : comment communiquez vous avec les autochtones ? L’un de vous maîtrise la langue ? Je sais que vous avez pris des cours mais quant à comprendre et se faire comprendre….

    1. J’ai mes petites habitudes et j’avoue que le coiffeur du village ne me rassure pas trop 😅… j’attendrai la grande ville…
      Pour ce qui est de la communication, entre les connaissance de russe de Marc, les miennes et Google traduction… dans l’ensemble cela ne se passe pas trop mal pour arriver à faire comprendre ce que nous voulons ou recherchons.
      Bises

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.