Aujourd’hui, 29 mai, nous partons visiter Kazan, capitale de la République du Tatarstan. Kazan est le point de rencontre de l’Orient et de l’Occident, de l’islam et de l’orthodoxie, de la Russie et de l’Asie.

Le Tatarstan a été russifié au XVI siècle. Yvan le Terrible parvient à conquérir la ville en 1552. C’est une ville dotée d’un riche patrimoine où se mêlent ces différentes influences où se côtoient bulbes et minarets.

Les musulmans de Kazan pratiquent une religion éclairée et ouverte aux influences de la modernité. Nous avons croisé très peu de femmes voilées et aucune en burka ou tout de noir vêtues.

La période soviétique va contribuer au développement industriel de la région mais va être également marquée par une oppression religieuse et la destruction des lieux de cultes.

De 1990 à 1994, le Tatarstan aura été la République la plus rebelle après la Tchétchénie. C’est la modération de son président qui a fait que la situation n’a pas dégénéré comme en Tchétchénie.

Le Tatarstan jouit également d’un statut tout à fait particulier au sein de la Fédération de Russie, notamment au niveau des impôts et de l’éducation.

La ville a été entièrement rénovée en 2005 à l’occasion de son millénaire. C’est une des villes les plus modernes et “flambant” neuves de Russie.

Le Kremlin de Kazan est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il a été construit sur une colline au XII ème siècle pour protéger les habitants des attaques. A la prise de Kazan par Yvan le Terrible, le Kremlin se transforme pour adopter une architecture typiquement russe avec cathédrales et coupoles.

La tour du Sauveur construite au XVIIème siècle. L’horloge de 4 mètres donne l’heure officielle du Tatarstan.

La cathédrale de l’Annociation construite en 1552 sur ordre d’Yvan le Terrible, fut pendant longtemps la cathédrale principale de la région de Kazan.

Elle présente une très belle iconostase.

La Tour Syuyumbike est la tour la plus haute du Kremlin avec ses 58 mètres de haut et ses 7 étages. La tour est trop haute … on n’a pas pu la mettre dans l’iphone … pas assez de recul 🤣 !

Un détail de la porte

Le soleil et la lune se sont rencontrés 😜.

La mosquée Koul-Charif ou mosquée bleue fut rasée sur ordre d’Yvan le Terrible. Elle fut reconstruite en 2005 en essayant de respecter les plans d’origine.

Lecture du Coran

Nous sommes déçus par le Kremlin de Kazan, trop flambant neuf et trop minéral ! Cela manque d’authenticité par rapport à ceux que nous avons visité précédemment.

Petite promenade dans la rue Baumana, rue piétonne et commerçante.

Il se fait faim et nous trouvons un joli petit restaurant. La serveuse est charmante 😊

La soupe est appétissante…

Elle était très bonne également 😋!

La suite …

Très bonne également et nous avons terminé par un très bon strudel aux cerises 😋

Petite balade au marché central

Haut en couleurs

Ce n’est pas un nid de poule mais… un nid d’autruche !

Nous partons ensuite à la recherche de la mosquée Asimov. Sur notre chemin, nous traversons un quartier loin du tumulte du centre ville

Construite au XIXème siècle, elle serait un petit bijou d’architecture orné de motifs typiques des musulmans orientaux.

Grosse déception, la mosquée est en travaux et nous nous attendions à un petit bijou architectural… rien d’original et nous avons beaucoup marché pour y aller 😅 !

Ce sera notre dernière visite de la journée. Nous reprenons le chemin de notre bivouac , environ 1 heure de marche.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.