Le lac de Bouillouses est un lac artificiel d’une superficie de 149 hectares. Il se situe dans les Pyrénnées orientales. Le barrage a été construit entre 1903 et 1910 dans une zone marécageuse du fleuve La Têt. L’aménagement de ce lac visait à réguler le débit de La Têt et a fournir de l’éléctricité pour le fonctionnement du train jaune. Le lac de Bouillouses et ses abords sont un site naturel classé depuis 1976. Des troupeaux profitent des pâturages verdoyants.

Nous avons décidé de faire la randonnée pédestre qui nous permettra de découvrir 3 lacs sur les 11 que comporte le site.

Nous quittons les bords du lac des Bouillouses pour rejoindre le lac de l’Esparver.

Belle vallée glaciaire à 2042 m d’altitude avec dans le fond le Pic Carlit qui culmine à 2921 mètres.

La Têt alimente le lac de Bouillouses.

On poursuit la montée vers le 2ème lac.

Le sentier n’est plus balisé mais est bien marqué. Il chemine au milieu des genêts qui dégagent un doux parfum.

Belle gentiane.

Et voici le lac de l’Esparver.

Petite pause au bord du lac.

Nous poursuivons la randonnée au milieu d’arbres qui semblent pétrifiés.

Arrivé au 3ème lac : le lac d’Aude

Nous poursuivons la boucle pour redescendre vers le camion.

Ultime kilomètre bitumé pour rejoindre notre parking au pied du barrage. 13 kilomètres, 5 heures et 478 mètres de dénivellé avec un point haut à 2226 mètres. Magnifique ! Une des plus belles randonnées que nous ayons faites et presque tout seuls.

Notre bivouaquerons ce soir un peu plus loin car il n’est pas autorisé de rester sur ce site la nuit avec un camping-car.

2 Commentaires
    1. On n’y a pensé mais pas évident. Certains écrivent que les arbres ont été foudroyés et ont brûlé…

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.