2 août – Ce matin, nous avons été invités à quitter notre bivouac car nous étions dans une zone réglementée… Aucun panneau ne l’indiquait. Nous nous sommes installés sur le parking de l’hôtel du parc.

Marc est parti se renseigner pour la balade dans le parc. Une personne s’est proposé gentiment de nous enregistrer pour les services de l’immigration. Démarche que nous devons faire tous les 5 jours.

Surprise… Le parking n’est pas gratuit : l’équivalent de 10 euros par jour.

Nous décidons d’aller manger à l’hôtel du parc. À peine nous ouvrons la porte que nous décidons de faire demi-tour. La salle n’est pas éclairée, les rideaux sont tirés… Ambiance tristounette. C’est vrai qu’il semble n’y avoir personne à l’hôtel : personne dans le couloir et le parking est vide.

Nous mangeons dans le camion 😊.

Après déjeuner, nous partons visiter la ville. C’est une jolie petite ville, très propre.

Un cocotier original avec son oiseau exotique, le tout à partir de bouteilles en plastique

Le petit train !!

Nous ne serons pas seuls… Un bus rempli de joyeux bambins se joint à nous. À nous les animaux sauvages !!!

Et nous voilà dans le parc. Ce n’est pas tout à fait ce à quoi nous nous attendions… Cela fait plutôt parc d’attraction ☹.

La maison de la méchante sorcière

Nous avons quand même vu 3 beaux cerfs et réussi à en photographier un, malheureusement le plus petit. Les deux autres étaient plutôt de la taille d’un cheval et impressionnants.

La jeune guide a bien compris que nous étions un peu déçus par la visite aussi elle nous propose d’aller voir d’autres animaux… Un cerf derrière un enclos 🙃.

3 août – Ce matin, nous allons faire notre promenade en bateau. Nous allons à la maison du parc pour faire la réservation.

Nous demandons où se trouve le point de rendez-vous. On nous explique en russe que c’est à 3 km d’ici et tant bien que mal l’endroit du rendez-vous… Ce n’est pas gagné 😁.

Nous prenons le camion et nous nous rendons dans le village et ensuite… Cela devient plus compliqué. Aucune indication sur notre route.

Nous décidons d’aller nous renseigner dans ces bureaux… Bingo ! C’était là qu’il fallait aller… Ouf ! Nous sommes arrivés avec 1/2 heure de retard.

Notre pilote nous attend.

En route pour une promenade d’une heure sur le fleuve Pripyat.

Notre pilote

Le co-pilote 😊

C’est un très bel endroit très prisé des pêcheurs. Nous n’avons pas vu beaucoup d’oiseaux malheureusement.

Une cigogne nous accompagne pendant plusieurs centaines de mètres

Nous passons près de Salihorsk. La ville a été créée en 1958 après la découverte d’un gisement de sel de potassium.

Hommage local aux soldats du feu.

L’exploitation de ce gisement est devenu un véritable symbole de la région.

Les terrils sont gigantesques et très graphiques

Nous croisons un escadron de moissonneuses

Et nous voilà posés au milieu des bottes de paille 😊.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.