Ce matin, le temps est couvert. C’est le temps idéal pour faire une balade.

La faune locale…

L’environnement est surprenant

Nous jouons aux spéléologues 😊 en visitant la grotte de la Sébillère.

Si on regarde de plus près sur la partie gauche, il y a une sorte de bénitier dans lequel coule en permanence un léger filet d’eau.

Nous approchons des canoles. Sur le plateau du Larzac, l’érosion calcaire n’a pas seulement modelé des chaos ruiniformes : elle a aussi creusé les canoles, d’étroites entailles rocheuses aux parois couvertes de mousse et de fougères en abondance. De véritables puits de fraîcheur dans leur écrin forestier.

La mousse recouvre les arbres et la roche.

Le passage à certains endroits est tellement étroit que nous sommes obligés de passer de profil.

Il y a trois canoles parallèles distantes de quelques dizaines de mettre. Nous ne pourrons parcourir aucune des trois en intégralité car l’une se termine en spéléo et les deux autres en escalade.

Un peu de gymnastique va s’imposer pour passer sous ce gros caillou 😜

A certains endroits, le passage est vraiment très, très étroit

Cette canole se termine par une cavité réservée donc aux spéléologues. Nous, on se contentera de regarder avec une lampe torche 😁

Bientôt des stalactites… On reviendra 😉

Pour le retour, la voie ne s’est toujours pas élargie…

Après cette belle découverte géologique, nous poursuivons par une petite halte au village de la Cavalerie. La commanderie de La Cavalerie est fondée en 1154 par les Chevaliers de L’ordre du Temple qui s’implantent durablement dans le Larzac. Après la chute de l’ordre du Temple, tous les biens des Templiers sont transmis à l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem vers 1312. Les Hospitaliers transforment au fil des ans La Cavalerie en commanderie de grande importance. À la Révolution française, les terres et les greniers appartenant aux Hospitaliers sont vendus à des particuliers.

Nous reprenons ensuite la route vers notre prochain bivouac, un des 47 sites du Réseau des Grands Sites de France.

Un commentaire
Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.