Ce matin, nous allons nous promener dans Amarante. Nous voilà sur la place de la Republica.

Nous découvrons les rues étroites et les vieilles demeures aux balcons de bois et aux grilles en fer forgé

Et les incontournables églises qui font le charme des petites villes portugaises.

Le monastère de São Gonçalo que nous ne pourrons pas visiter en raison de gros travaux de restauration.

São Gonçalo (13ème siècle) est un prédicateur en renommée de sainteté. C’est le patron des vieilles filles et il a la réputation de favoriser les mariages et la fécondité. Tout le monde se bouscule pour embrasser et caresser son gisant. Malheureusement, le monastère étant fermé pour travaux, ses admirateurs se ruent sur le bolo de Gonçalo, un gâteau en forme de phallus 😜.

Nous n’avons pas pu résister à la tentation 🤣🤣. Il est vrai que ce gâteau est très bon : petite pâte à choux garnie de crème pâtissière… une vraie gourmandise 🤪

Après cette délicate pause, nous passons devant une fromagerie… française mais pas d’arrêt gourmand cette fois. On se demande bien pourquoi 😜… cela pourrait favoriser la répudiation 🤣🤣🤣

Nous reprenons la route en direction de la vallée du Douro et nous nous arrêtons à la Casa de Mateus. Le prix de l’entrée étant assez élevé 9€ pour les jardins et 13,50€ en sus pour le manoir (par personne), nous ne visiterons que les jardins. D’architecture baroque, le manoir a été achevé en 1744.

Le miroir du Solar

Cette  sculpture de femme avec une pause alanguie est l’œuvre d’un artiste contemporain. Cette œuvre ne suscitera pas une grande émotion…

Cette grenouille semble par contre bien apprécier ce petit refuge .

La cour d’honneur

Vue du manoir depuis les jardins à la française

Le majestueux tunnel de cèdres

Le jardin à la française

Les pergolas recouvertes de vignes qui marquent la limite entre le jardin et les vignes du domaine.

Nous poursuivons ensuite notre route vers la vallée du Douro avec des champs de vignes à perte de vue.

Le Douro prend sa source en Espagne à 2060 m d’altitude pour se jeter dans l’océan Atlantique à Porto.

Trois siècles de labeur et de passion ont transformé les sols arides de cette vallée en terrasses fertiles plantées de vignes qui produisent, entre autres délicieux breuvages, le vin de Porto et le “vinho verde”. Ce paysage unique est classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’accès au pont n’est pas large 🤪. On est resté bloqué pendant au moins 5 bonnes minutes avant que nous puissions passer. Il y avait toujours un véhicule qui s’engageait sur le pont bien que notre sens soit prioritaire 😱

Après une route sinueuse et étroite, nous voilà arrivés à notre bivouac du soir. Nous avons une vue magnifique sur le Douro et les vignes !! C’était fatigant… surtout pour le chauffeur 😜 mais la récompense est bien à la hauteur de l’investissement 😇

Les paysages sont très graphiques

Les rayons du soleil couchant créent des ombres fantasmagoriques 😜

La nuit sera calme et étoilée. Pas de risque d’être réveillés par les vendangeurs, tout le raisin a déjà été cueilli sur les parcelles adjacentes… ouf 😥

Vue de nuit depuis le camion, et encore, on n’y voit pas les étoiles. Superbe !

L’endroit est tellement sympa que nous déciderons d’y rester pour une deuxième nuit.

C’est la période des vendanges et les vignes ont pris leurs couleurs d’automne.

Les grappes de raisin sont charnues

Il y a de l’animation dans les vignes

Et voilà, le bon raisin qui servira à faire le fameux vin de Porto

Au milieu des vignes, des champs d’oliviers ponctuent le paysage

Et toujours ces géométries extraordinaires. On ne s’en lasse pas !!!

Et notre camion est bien lové dans ce bel environnement

4 Commentaires
  1. Tout est beau, même le ciel ! Un peu délicat à manger le bolo non ?….mieux vaut le voir dans l’assiette !
    Vos photos de vignes sont splendides. Bravo !
    Bises.

  2. Coucou les amis !

    Un p’tit coup d’oeil de temps en temps pour découvrir votre périple enchanteur.

    Que de beaux paysages… J’aime aussi beaucoup le côté graphique.
    Ça fait envie…

    Ici, la rentrée bat son plein. Des projets, des ateliers à venir.

    On pense à vous.
    A bientôt
    Sylvie Jean Luc

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.