Nous reprenons la route sous un ciel assez couvert (veuillez excuser l’inclinaison de la photo mais la prise de vue en roulant n’est pas très aisée CQFD)

Au fond d’un fjord, une famille de cygnes (les parents et leurs 5 cygnaux, cygnets ou cygnons, vous avez le choix) nous regarde passer

Sur le bord de la route des différents fjords que nous parcourons, nous trouvons de temps en temps quelques phoques. Ici il y en a tout un banc !

En vue de notre destination du jour : Isafjordur

L’aéroport de la ville est coincé entre la montagne et la mer

Maintenant, après toutes ces pistes parcourues, il faut penser à laver les camions

Une croute de poussière s’est déposée sur l’ensemble des châssis

C’est parti pour le nettoyage. En Islande, toutes les stations services ont une aire de lavage à plusieurs places, et sont gratuites

Sur les pistes nous sommes tous à la même enseigne

Une heure et demie plus tard, les trois camions sont propres !

Vue d’Isafjordur depuis le parking du supermarché Bonus situé au fond du fjord

Dans ce supermarché, plutôt que d’avoir des gondoles réfrigérées, il crée une pièce réfrigérée dans laquelle ils mettent des racks standards. Simple, efficace, mais il vaut mieux ne pas y traîner trop longtemps si l’on n’est pas trop couvert …

Ensuite direction le camping local pour réaliser quelques lessives. L’endroit est sympa malgré une fréquentation beaucoup plus élevée que sur nos derniers bivouacs

Et pour finir la journée, petit repas dans un restaurant que nous fréquentons à chacun de nos passages dans les fjords de l’ouest.

Pour commencer une soupe de poissons absolument délicieuse

suivie de poissons dans différentes recettes à volonté

Bref, encore un moment difficile !!!

Un commentaire
Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.