Ce matin nous ne sommes pas en avance alors nous commençons par déjeuner dans un restaurant populaire russe (excellent et pas cher)

Puis direction le musée de l’Ermitage, symbole de la ” capitale du Nord”. Le palais d’Hiver et les bâtiments successivement ajoutés servent d’écrin à ce fabuleux musée. Son histoire commence sous le règne de Catherine II qui sur les conseils de Diderot acquière un ensemble de plus de 200 toiles initialement destinées à Frederic II de Prusse. A sa mort, sa collection compte 4000 toiles, 10000 dessins et autant de pierres gravées. Ses successeurs poursuivront plus modestement les acquisitions. En 1852, Nicolas 1er permet au public d’accéder aux collections en ouvrant le musée impérial.

Avec la Révolution socialiste, les collections s’enrichissent mais là, on n’achète plus… on confisque 😊 ! Le plus grand contributeur est le marchand Chtchoukine qui fait ainsi “don” 🤔 à l’État de 27 Matisse et 31 Picasso.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, de nombreuses œuvres sont évacuées à Ekaterinbourg. Ce qui est resté a été gravement endommagé par les bombes allemandes (les statues colossales, les grandes toiles, les plafonds, les parquets…). A partir de 1944-1945, les travaux de reconstruction ont été engagés.

Dès l’entrée le ton est donné

La bibliothèque de Nicolas II dans son état initial.

Des émaux magnifiques

Vue sur la cour intérieure

Vue sur un des canaux qui sépare le musée en deux parties

Des toiles de Rubbens

De Léonard de Vinci

Sandro Botticelli

Et plein d’autres peintres comme Veronese, Rembrandt, Picasso etc… le blog serait trop long si nous mettions toutes les beautés que nous avons vues… Nous vous invitons à aller les admirer sur place et hors saison 😊, période la plus agréable pour visiter Saint-Pétersbourg… les touristes sont moins nombreux sauf … les touristes chinois 😉.

Une salle dédiée à la chasse et la pêche

Une belle collection d’armures

Le trône de la salle St Georges

Sur lequel Geneviève ne pourra s’assoir…

On commence à fatiguer un peu

C’est reparti. Visite de l’église du palais

Une autre salle du trône

Une salle entièrement tapissée avec les portraits des généraux russes

Après 18 heures il y a nettement moins de monde dans le musée

Et nous voilà ressortis du musée de l’Ermitage après 6 heures de visite non-stop.

En face de nous, le palais de l’Etat-Major et sur la place, la colonne d’Alexandre.

Un petit coup de bus et nous sommes de retour au camion. Il nous reste à promener Tom 🙄…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.