Aujourd’hui, nous allons visiter la forteresse Pierre-et-Paul. Elle a été fondée sur la petite ile aux Lièvres en 1703 par Pierre 1er suite à sa victoire sur les Suédois. Il s’empare du delta de la Neva s’assurant ainsi l’accès à la mer et aux routes commerciales vers l’Europe. La forteresse est le berceau de la ville de Saint-Pétersbourg.

En arrivant, surprise !

Il y a juste devant la forteresse un hélicoptère posé. Il s’agit d’un MI-8 qui propose des baptêmes de l’air (5000 roubles par personne soit environ 70 € pour 15 minutes). Chaque rotation embarque entre 16 et 20 passagers.

C’est un hélicoptère lourd (masse maximale 12 tonnes) mais assez fortement motorisé (de l’ordre de 3000 chevaux).

Un second appareil arrive

Il s’agit d’un “taxi”

Vue du cockpit

Je ne pourrai en prendre les commandes qu’au sol, sniff 😭😫

Et voilà ce que cela donne à l’atterrissage et au décollage. Ça souffle pas mal

PS : arrivée et départ se font au dessus du public qui est présent tout autour de la zone, impensable en France avec la DGAC

https://youtu.be/L3-lt-VjDwE

https://youtu.be/NU8C9UkcW0Y

https://youtu.be/2Ky9SE9TTjc

Fin de la séquence aéronautique 🙂

Après ce grand moment d’émotion pour Marc, nous partons à la découverte du site. Une petite pause technique s’impose dans un endroit étonnant 😊… un bus, ce n’est pas courant 😉.

La Cathédrale Saint-Pierre-et-Paul à été construite de 1712 à 1733. La flèche dorée surmontée d’un ange armé d’une croix domine la ville de ses 123 mètres. C’est ici que reposent la plupart des Romanov, de Pierre le Grand à Nicolas II. Tous les souverains de Russie reposent ici à l’exception de Pierre II et Yvan VI.

Nicolas II et sa famille ont été transférés ici en 1998 après authentification par des tests ADN.

Ce fort n’a jamais servi à lutter contre les Suédois. En revanche, il fut une prison politique redoutable où ont été torturés et emprisonnés rebelles et conjurés. Le bastion Troubetskoï comptaient parmi ses pensionnaires, jusqu’en 1917, des révolutionnaires, des anarchistes ou des artistes aux idées jugées trop libérales comme Gorki ou Dostoïevski. Après ce sont les monarchistes et les ennemis de la révolution qui y sejournèrent. Le lieu fut transformé en musée en 1924.

Les prisonniers n’avaient pas le droit de parler entre eux. Ils utilisaient une sorte d’alphabet morse pour communiquer de cellule à cellule en tapant sur le sol, les murs, etc

Un prisonnier célèbre Maxime Gorki

Et sa cellule… qui, dans la vraie vie, a dû être moins accueillante que celle-ci 😉.

Le parc.

La plage de galets qui donne sur la Neva.

Une courageuse se baigne dans la Neva… quand on voit tout le trafic de bateaux qui passe et repasse jour et nuit sur le fleuve …

La vue est très belle et nous en profitons pleinement

Après le plaisir de yeux… le plaisir des papilles 😋…

L’église du Sauveur-sur-le-sang-versé construite entre 1883 et 1903. Cet édifice est l’un des plus beaux exemples de style néo-russe à Saint-Pétersbourg qui s’inspire de la Cathédrale de Basile-le-bienheureux de Moscou. Elle fut construite sur l’emplacement même de l’attentat qui coûta la vie au Tsar Alexandre II. Une portion du pavement du quai et un morceau de la balustrade du canal imprégnés de son sang y sont conservés. Fermée en 1930, elle servit d’entrepôts jusqu’aux années 1970. Après 30 ans de travaux de restauration, elle a rouvert au culte en 1997. Nous n’avons pas pu faire de photos de l’intérieur car il y avait un office religieux. 7000 m2 de mosaïques recouvrent l’église du sol aux voûtes. L’intérieur est très beau 😊… Il faut nous croire 😉 !!

Retour au camping pour la promenade Tom 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.