26 juin – La route pour nous rendre au monastère nous présente déjà un aperçu de ce qui nous attend au cours de notre périple mongol.

Les villages aux toitures colorées

Des paysages et des lumières magnifiques

Les pistes

Un transport de chevaux mongols … pas besoin de van !

Notre bivouac du soir près du monastère. Les chevaux mongols sont en pleine liberté

Trois chiens sont venus faire un petit coucou à Tom … nous n’avons pas accepté les présentations … trois beaux mâles cela peut être mouvementé 😜 ! La nuit sera calme

27 juin, nous visitons le monastère d’Amarbayasgalan. Il a été édifié entre 1727 et 1737 par l’empereur mandchou Yongzeng et dédié au légendaire sculpteur bouddhiste mongol Zanazabar. Il  est considéré comme l’un des trois plus importants monastères bouddhiques de Mongolie et le mieux conservé.

Le monastère a été en grande partie épargné lors des purges soviétiques de 1937. De nos jours, une trentaine de moines vivent dans le monastère qui en accueillait plus de 2000 en 1936.

Le monastère est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO

Un moine en train de faire la lecture des textes religieux

Visite au stupa (à la fois représentation aniconique du Bouddha et commémorant sa mort )

Une statue bouddhique dorée et le long escalier pour y accéder

Belle vue sur le monastère et notre bivouac

Un animal bien insolite en ce lieu aride. Le voyez-vous ?

Les fameux drapeaux très colorés qui flotte au vent. Nous sommes vraiment en Mongolie !!!

Nous retournons au camion. Il fait très chaud

Marc a trouvé une petite copine pour Tom

que nous aurons bien du mal à éloigner

Petite visite avant de prendre la route

Notre bivouac du soir sur la route d’Oulan Bator. La nuit sera belle

2 Commentaires
  1. Depuis que vous nous avez redonne la clé du site ,
    alors on ne vous lâche plus !!
    Super les photos Genevieve
    Sportivement a vous tous,
    Momo

  2. De plus en plus dépaysant! Ca doit être immense et immensément calme… C’est sûr, m^me la rue des sapins va vous sembler bruyantes après cela!!!
    On voit aux images du monastère que vous êtes presque en Chine. On comprend que le grand Gengis Khan se soit intéressé à ce territoire pour étendre le sien !
    Merci de ces photos et de tes commentaires, instructifs et vivants, Geneviève!
    Bises à tous les 6

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.