Ce matin, en partant de notre bivouac près des grottes de lave, nous montons par une piste facile (551) au pied du glacier Langjökull

La piste nous mène au départ des excursions proposées sur le glacier lui même avec des véhicules très spécifiques (garde au sol, pneus ballons)

Le glacier est bien éclairé par le soleil masqué par quelques nuages qui nous offre un magnifique arc en ciel circulaire

Et oui, il fait bien 360° et c’est la première fois que nous en voyons un en cercle parfait (oui je sais, vous ne le voyez pas entièrement, mais il ne rentre pas dans l’objectif de mon smartphone …)

Le point d’entrée sur le glacier

et ensuite c’est parti pour plusieurs kilomètres

En repartant, nous croiserons un autre véhicule dédié à cet usage et qui attend ses clients

Puis c’est la piste550 vers Pingvellir

Par moment les moutons courent sur la route devant le camion au lieu de fuir sur les bas-côtés. Il y a très souvent une mère et deux petits. Si un des petits est de l’autre côté de la route, méfiance, il va traverser lorsque vous arrivez pour rejoindre sa mère !!!

Nous arrivons à Pingvellir et la visite de cette faille commence par une petite cascade

La plaine de la faille de Pingvellir fut le siège du premier parlement islandais en 930

Puis nous reprenons les pistes 550 et F338 pour rejoindre les chutes de Gullfoss . La F338 suit deux lignes hautes tensions sur plus de 50 kilomètres.

A certains endroits, la végétation commence à coloniser la lave

Puis nous voyons apparaître au loin la langue glaciaire Vestari-Hagafellsjökull (ouest) issue du Langjökull

puis la langue glaciaire Eystri-Hagafellsjökull (est) du même glacier

On retrouve le lupin bleu d’Alaska avant de rejoindre la route 35 dans la vallée

Nous arrivons ensuite à Gullfoss (les chutes d’or). Débit de 109 à 2000 m3 par seconde. Impressionnantes !

Nous faisons ensuite le petit bout de route qui nous mène au seul geyser actif d’Islande qui se nomme Strokkur (impossible à saisir vu le temps de réaction d’un smartphone …)

Sur la photo suivante, Geysir, qui a donné son nom à tous les geysers du monde mais n’est plus actif en ce moment

Il y a aussi de magnifiques “baignoires” d’eau chaude transparente ou bleu en raison du taux de silice qu’elle contient

Bivouac du soir en camping car la journée fut longue et qu’il n’est ni trop chargé, ni trop loin, ni payant …

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.