Aujourd’hui, découverte des îles Vestmann, et donc départ en bateau depuis Landeyjarhöfn. La traversée est courte (1/2 heure environ) et nous arrivons rapidement à proximité des îles

L’entrée du port était directe avant 1973, mais depuis cette dernière éruption, la coulée de lave que vous voyez sur la gauche a créé une sorte de chicane que le bateau doit négocier

Lors de cette éruption, un peu plus de 400 maisons ont été englouties sous 16 mètres de lave environ, d’autres ont eu plus de chance. Mais la lave ne s’est pas arrêtée loin …

On voit assez bien la coulée sur les deux photos suivantes

Nous partons en balade vers le sommet du volcan Eldfell (221m, cela ira !)

La totalité de ce que vous voyez sur la photo en bordure de mer était habitée

Nous poursuivons la montée

Vue sur la ville depuis le sommet du volcan. Il faut imaginer que toute la zone que vous voyez à droite sur la première photo et entièrement sur la seconde, était habitée, mais environ 16 mètres plus bas (dans la continuité du niveau de la ville existante). Avec cette éruption qui dura 6 mois, l’île s’est agrandie de 2km² sur la mer et est passée de 12 à 14km²

Vue sur un volcan plus ancien Helgafel (226m)

Nous redescendons vers la ville

et on se fait surprendre par quelques gouttes de pluie, aléa qui s’intensifie avec des gouttes énormes, qui tourne ensuite en grêle, puis revient en pluie

C’est assez amusant car la ville est sous le soleil, et nous, à 100m à vol d’oiseau, sous un déluge d’eau. Nous finirons trempés jusqu’aux os au niveau des pantalons, chacun ayant heureusement son KWAY

Reprise du bateau retour en fin de journée et arrivée à Landeyjarhöfn

Nous bivouaquerons ce soir sur le parking du port avec une très belle vue sur les îles Vestmann et un joli coucher de soleil

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.