Ce matin, dès l’aube car nous n’avons pas de réservation, celles-ci n’offrant pas de disponibilités avant une semaine, nous nous mettons en route.

Le jour vient à peine de se lever 😉…

Les recommandations d’usage

Nous voilà prévenus 👍

Le site se situe dans une réserve naturelle

La baie de chaque coté de l’île est très belle

Belle lumière matinale

Allez… 241 marches et nous serons en haut !!!

La montée pour y accéder est magnifique

Ce site est dédié à Saint Jean-Baptiste depuis le XIème siecle. C’est un haut lieu de ferveur religieuse et il fait l’objet de nombreux pèlerinages.

Une fois au sommet, on est fasciné par la beauté du paysage qui nous entoure.

Nous avons eu la chance de profiter, tout seuls, de cet endroit magique pendant plus d’une heure !! Les premiers touristes sont arrivés à 10h.

Nous n’avions plus envie de repartir mais il est temps de quitter ce lieu… les touristes arrivent ! Vu du haut, l’escalier ressemble un peu à la muraille de Chine, la mer en plus 😉

Un animal étrange s’abreuve dans la mer…

Encore une dernière photo… un selfie comme les djeuns 🤣 !!

De retour au bivouac, on vaque à nos occupations avant de reprendre la route

Ce n’est pas tous les jours que l’on peut se raser face à un tel paysage !

Petite pause dans la ville de Castro Urdiales qui nous a été fortement conseillée. Ville fondée par les romains en 74 avant JC.

Les gens sont masqués dans tout l’ espace public. Il y a beaucoup de monde qui se promène sur l’esplanade. Cela donne une ambiance de vacances.

Un immense escalier donne accès à la mer. On y aperçoit deux baigneurs.

L’architecture est très contrastée

La très belle église Santa Maria de la Asuncion date du XIIIème siècle. Castro Urdiales est sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle. Nous avons croisés trois jeunes pèlerins français.

Le vieux château templier de Santa Ana date du XIIIème siècle également.

Un petit tour dans les ruelles de la ville.

C’est l’heure tant attendue des tapas ! Nous ne nous coucherons pas tard car les bars ferment à 22h.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.