Aujourd’hui et demain nous allons découvrir Sintra, 3 étoiles sur le guide Michelin (le vert, pas le rouge 😉), 377000 habitants, 25 km au nord-ouest de Lisbonne.

Uber nous emmènera depuis notre bivouac jusqu’au centre-ville. Les rues sont très, très étroites et très tortueuses. A certains croisements, il faut manœuvrer pour tourner.

Le Palais national de Sintra – également connu sous le nom de Palácio da Vila et aussi appelé Palais Royal – constitue l’un des principaux monuments de la ville de Sintra au Portugal. Le palais national de Sintra fut à la fois résidence royale d’été et pavillon de chasse pendant presque huit siècles.

Depuis 1995 le palais ainsi que tout le paysage de Sintra sont inscrits sur la Liste du Patrimoine mondial par l’UNESCO.

La maquette de présentation met bien en évidence la structure hétéroclite du château. Entre le 14ème siècle et le 16ème siècle, le Château a subi de nombreux ajouts.

Vue du château depuis la praça da Republica.

La salle des cygnes. 27 cygnes blancs, tous différents, sont représentés au plafond date du 14ème siècle. Le cygne couronné était l’emblème du roi Henri IV d’Angleterre, frère de la reine du Portugal, Philippa de Lancaster.

La salle de lecture ou salle des pies. Le plafond de cette pièce est entièrement décoré de 136 pies qui tiennent dans leur bec le mot ’por bem’ (pour le bien). Surpris par son épouse alors qu’il était en train d’embrasser une dame d’honneur, le roi João Ier fit peindre 136 pies correspondant au nombre de dames à la cour afin de faire taire les commérages. Idée originale 😜 !!

Elle servait de salle d’audience avec ses beaux azulejos

Les pièces en enfilade offrent  de belles surprises

La chambre du roi avec les murs recouverts d’azulejos au motif de feuilles de vigne

Le Grand Hall ou salle des Armoiries fut la première pièce construite au 16ème siècle par le roi João III pour rejoindre l’aile sud à l’aile nord-ouest du palais. Le plafond représente les armoiries des 72 familles nobles portugaises du début du 16ème siècle. Le plafond de cette salle, octogonal à caissons, est le plus surprenant et le plus splendide du palais.

Les azulejos bleus datent du 16ème et représentent des scènes de chasse.

La chambre du roi Alfonse VI, pièce dans laquelle il a été emprisonné pendant les 9 dernières années de sa vie, soit de 1674 à 1683, année de sa mort.

Ce lit dont les décorations sont en argent date du 17ème siècle. Il est unique en son genre. Il n’en existe qu’un seul exemplaire dans tout le Portugal.

La chapelle date du 14eme siècle. Elle est dédiée à l’Esprit Saint. Le sol réalisé dans le style Alicatado avec des dessins géométriques de couleurs différentes est un des plus anciens de ce style au Portugal, tout comme le plafond avec ses motifs entrelacés.

La pièce manueline doit son nom à la magnifique porte décorée de 2 cordes portant les armes du roi Manuel 1er qui date du 15ème siècle.

Le chandelier date du 19ème siècle et a été réalisé à Murano.

Belle vue sur Sintra et la muraille du château des Maures que nous irons visiter demain 😜

La grotte d’eau date du 15ème siècle. Construite à l’abri du soleil, elle était un havre de fraîcheur pendant les mois d’été. Les carrelages au plafond représente la création du monde. Aux murs sont représentées les 4 saisons.

Un petit tour dans le jardin

Vue sur de belles propriétés depuis la terrasse du jardin.

Nous quittons le château pour aller visiter le palais da Regaleira. C’est parti à travers les rues animées, sinueuses et, comme dans toutes les villes portugaises… ça grimpe 😜 !

Les deux cheminées coniques blanches du palais royal, hautes de 33 mètres, lui donnent une silhouette tout à fait singulière et en font, de ce fait, le symbole de la ville.

La quinta de la Regaleira fut construite entre 1904 et 1910 dans un surprenant mélange de styles gothique, renaissance et manuelin. Elle a été habitée jusqu’en 1987. Elle fut la propriété d’un riche homme d’affaire, adepte d’ésotérisme et de franc-maconnerie.

Depuis 1997, elle est la propriété de la mairie de Sintra.

Nous partons à la découvertes des differences pièces de la quinta. La salle à manger dont la cheminée est ornée de scènes de chasse.

L’ancienne salle de billard est ornée des portraits de 20 rois et 4 reines du Portugal ainsi que des armes des villes de Lisbonne, Porto, Coimbra et Braga.

Détail d’une porte

Le puits initiatique dont la tour souterraine s’enfonce de 27 mètres dans le sol. L’escalier en spirale est décoré de symboles maçonniques, alchimiques et ésotériques

Un passage souterrain nous conduit à une petite cascade mais… pas de sortie possible

Nous voilà sur le bon chemin

Une jolie statue de femme tenant une colombe dans sa main orne l’entrée de la grotte de Leda

Belle vue sur le parc depuis la terrasse de la quinta.

L’architecture du bâtiment est vraiment excentrique avec toutes ces tourelles. La façade laisse apparaître de fausses pierres peintes.

La porte des Gardes

La muraille du château des Maures éclairée par le soleil couchant

Pendant que nous attendons Uber, Sintra s’illumine.

Un commentaire
Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.