Aujourd’hui samedi, on se croirait en France tellement on entend parler français partout. Les groupes se succèdent sans interruption à tous les points d’intérêt. 

Certaines rues sont très en pente. Lorsqu’il a plu, les voitures ont parfois beaucoup de mal à démarrer sur les pavés humides, voire n’y arrivent pas. Les trottoirs sont en escalier.

Nous arrivons devant le Panthéon de Lisbonne. Le Panthéon national du Portugal se trouve depuis 1916 dans l’ancienne église de Santa Engrácia bâtie en 1568.

Actuellement, douze personnalités sont inhumées au Panthéon :

– Manuel de Arriaga (1834-1917), Président de la République portugaise de 1911 à 1915
– Teófilo Braga (1843-1924), Président de la République portugaise en 1915 et écrivain
– Óscar Carmona (1869-1951), Président de la République portugaise de 1926 à 1951
– Humberto Delgado (1906-1965), Militaire, homme politique
– João de Deus (1830-1896), Poète
– Almeida Garrett (1799-1854), Romancier et poète
– Guerra Junqueiro (1850-1923), poète et journaliste
– Sophia de Mello Breyner Andresen (1919-2004), Poète
– Sidónio Pais (1872-1918), Président de la République portugaise en 1918
– Aquilino Ribeiro (1885-1963), Romancier
– Amália Rodrigues (1920-1999), Chanteuse de fado
– Eusébio da Silva Ferreira (1942-2014), Footballeur

La belle Amália Rodrigues, le Fado de notre jeunesse 😊

Sous la coupole se trouvent six cénotaphes qui rendent hommage à Vasco de Gama, Afonso de Albuquerque, Nuno Álvares Pereira, Henri le Navigateur, Pedro Álvares Cabral et Luís de Camões. Ce sont tous des héros de l’histoire du Portugal (tombeaux élevés à leurs mémoires qui ne contiennent pas leurs corps). Leur inhumation a eu lieu dans des lieux différents (Vasco de Gama repose  au Monastère des Hiéronymites)

Belle vue sur le Tage et Lisbonne depuis le sommet de la coupole.

Nous déambulons ensuite dans le quartier d’Alfama. L’Alfama est un des quartiers les plus anciens de Lisbonne. Son nom dérive même de l’arabe “alf maa”, qui signifie “sources d’eau chaude”

La cathédrale Santa Maria Maior de Lisbonne est la cathédrale de Lisbonne, plus ancienne église de la ville et siège du patriarcat de Lisbonne. Elle fut construite en 1147 sur ordre du roi Alphonse Ier de Portugal, quelques temps après avoir repris Lisbonne aux Maures

La capela franciscana (chapelle franciscaine) qui abrite les fonts baptismaux ayant servi au baptême en 1195 de Saint Antoine de Padoue. Cette chapelle est décorée avec des azulejos qui représentent Saint Antoine. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Saint Antoine de Padoue n’est pas italien mais… portugais. Il s’appelait Fernando Martins de Bulhões.

Vue sur le port container de Lisbonne

La municipalité a décidé d’accompagner le street art et met à disposition des artistes de grandes surfaces d’expression pour sauver (en partie) ses monuments des tags.

Lx Factory : Dans une ancienne imprimerie et manufacture textile du 19ème siècle, une multitude de commerces plutôt branchés ont créé un pôle d’activités avec une ambiance un peu déjantée et très sympathique 

Une librairie installée dans une ancienne usine de teinture où l’outil de production est encore présent. Certains ouvrages sont difficiles d’accès 😮

On y trouve également un choix important de disques vinyles de jazz, de musique latinos…

Nous retrouvons un centre-ville très coloré entre les jolis tramways jaunes et une ruelle rose bonbon 😜

Nous terminerons cette journée grise et pluvieuse, mais étonnement douce, par un petit sorbet chez Santini… délicieux, peut-être même le meilleur jamais mangé !!

Retour au camping !

Un commentaire
  1. Nous venons de suivre les 4 derniers épisodes depuis le Cabo da Roca. Point de rassemblement des motards du grand Lisbonne
    chaque dimanche matin . Il m’arrive d’y aller à la rencontre de personnages ‘haut en couleurs’ Nous sommes sur la Quinta da Marinha à 800 m de la mer , tout près de la plage de Guincho.
    Trop dommage que vous soyez passé si près…

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.