Ce matin, visite du musée des carrosses, inauguré en 2015. Celui-ci contient une impressionnante collection de carrosses d’apparat, berlines, chaises à porteur, voitures de promenade ou utilitaires, landau (qui est une forme de berline)… tous d’époque !!

Voici un carrosse très rare (c’est le plus ancien du musée). Il a été utilisé par Filip II du Portugal pour se rendre de Madrid à Lisbonne en 1619.

Cette voiture est un rare exemplaire de “carrosse moderne”, caisse fermée par 8 fenêtres qui apparaît pour la première fois à Paris. Elle a été apportée au Portugal comme dot lors du mariage d’Alfonso VI en 1666.

Vue d’ensemble des carosses

Carrosse du roi João V

Ce carrosse a été offert par le pape Clément XI au roi João V du Portugal en 1715

Ce carrosse a pour thème les océans et représente un épisode important de l’histoire maritime du Portugal,

Le carrosse des Infantes, filles du roi José I du Portugal

Ces véhicules d’apparat ont été commandés pour transporter l’image de la Vierge lors de processions religieuses

La berline est une voiture d’apparat qui apparaît à Berlin (CQFD) dans la seconde moitié du 17ème siècle. Ces berlines ont été commandées à Paris par le roi João V

Les véhicules de promenade à porteurs

Les petits carrosses des enfants. Ils pouvaient être tirés par des poneys, des moutons ou des chèvres.

Les voitures de ville

La malle-poste. Cette voiture était utilisée pour les longs voyages.

Le fourgon cellulaire avec ses fausses fenêtres

Cette voiture fut la première à circuler au Portugal en 1895. Il s’agit d’une voiture à moteur Panhard et Levassor à quatre places avec un  moteur à essence de 1300cc, moteur 2 cylindres en V et 3 chevaux de puissances à 750 tours par minute.

Voiture dans laquelle furent assassinés, le 1er février 1908, le roi Carlos I et son fils, Luis Filipe, entraînant la chute de la monarchie le 5 octobre 1910. Les marques de balles sont encore visibles.

Apres la visite de ce musée d’une richesse impressionnante, nous partons pour la tour de Belém qui se trouve juste à côté.  C’est le roi João II  qui a demandé la construction de cette tour, notamment pour protéger l’embouchure du Tage et assurer la défense du monastère des Hiéronymites, un lieu essentiel sur le plan stratégique. Le souverain mourut avant le début de la construction, et c’est sous le règne de son successeur, Manuel I, que la tour fut construite entre 1514 et 1521.

Malheureusement, nous ne pourrons pas la visiter car elle est fermée actuellement. Comme il y avait beaucoup de vent et qu’il  pleuvait énormément (les gouttes sur l’obectif …), nous ne nous sommes pas attardés 😜.

Pour découvrir Lisbonne depuis le Tage, il est aussi possible de faire un tour dans ce véhicule amphibie que nous  croiserons par hasard en revenant de la tour de Belém.

En fin de journée, nous rencontrerons dans son commerce Luis Torres Alves, patron d’un commerce de vins et spiritueux fondé en 1913 et situé dans le cœur de la ville basse. Il nous fera déguster un porto de 10 ans d’âge et nous expliquera quelques coutumes portugaises autour du porto.

Les rues commencent à s’illuminer

et les boutiques aussi. Ci-dessous, une jolie bijouterie… Nous ne nous arrêterons qu’à la devanture 😜

Retour au camping par notre habituel bus 728 👍

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.